Quels sont les opérateurs compatibles avec les micros espions ?

Rappelons-nous qu’un micro espion est, en générale, un dispositif pour l’enregistrement audio. Le plus petit peut se présenter sous forme d’une carte SD et le plus grand, un téléphone portable. Il est donc très facilement dissimulable dans une caméra, un stylo ou autres appareils que l’on trouve au quotidien, afin d’y enregistrer de manière distincte des conversations ou des sons que l’on considère comme importantes et que l’on souhaiterait conserver. Un micro espion est équipé d’un microphone intégré ultrasensible. De ce fait, tous les sons captés sont de très bonnes qualités. L’usage d’un micro espion est souvent sans fil, mais pour quelques uns, si l’on souhaite un emploi continu, on peut le laisser branché à un secteur. Il existe des micros espions longue portée ou des micros espions dotés de fonctions à la fois, émettrices, réceptrices avec une option d’écoute. D’autre part, il y ceux qui nécessite une carte SIM pour être relié à un smartphone ou une tablette. Si l’on décide alors de prendre un micro espion GSM, on se retrouve parfois devant un dispositif qui fait restriction sur certains opérateurs mais également sur la taille de la carte SIM. Ce petit inconvénient est de plus en plus rare mais reste d’actualité. Par ailleurs, lorsque l’appareil peut fonctionner sur n’importe quel opérateur, il suffit de ne pas oublier de désactiver le code pin avant de l’insérer. Dorénavant, la majorité des micros espions peuvent fonctionner n’importe où dans le monde et avec n’importe quel opérateur. Il s’agira alors de choisir celui qui ne créera pas un trou dans votre portefeuille